Ne ratez rien de nos publications et accédez aux avantages bonus du cercle AEKIDEN

Nouveau challenge RH : les métiers Data

par | Data Culture

La fonction Ressources Humaines, en partenaire du Métier, a toujours su s’adapter pour accompagner les challenges de l’organisation. Les RH sauront-elles dominer ce nouveau défi ? Je le crois si elles prennent attention aux points clés que je m’en vais vous conter…

Pourquoi diantre les métiers Data constitueraient-ils un challenge particulier ?

La donnée est une matière véritablement transverse à l’organisation : elle l’innerve, y circule, prend différentes formes tout au long de son cycle de vie.

Elle est donc manipulée par de très nombreux acteurs de l’entreprise, métier ou IT, avec des compétences qui s’étalent sur un spectre très large (de l’expert métier capable de juger de la qualité d’une donnée, au data scientist apte à leur analyse statistique, au data engineer qui les met à disposition, en passant par le data manager, le data architect, etc.).

Autre difficulté, le data office, ou à sa tête le Chief Data Officer, n’ont pas de lien hiérarchique avec les acteurs Data (ou souvent avec peu d’entre eux).

Combien d’entre nous ont déjà dû choisir d’allouer notre temps à des travaux qui ne bénéficiaient pas directement à notre supérieur hiérarchique ? Comment les RH font-elles pour valoriser ce travail « on top of the rest » sans un paragraphe de job desc clairement établi (je n’ose pas dire rémunéré ou soumis à prime…) ? Dîtes-vous que c’est le lot de la majorité des acteurs Data… (allez jeter un œil à notre article « 4 étapes pour valoriser vos Data Champions », on en parle).

Comment et pour quels bénéfices élaborer ce groupe métier Data (aka filière Data) ?

Avant de profiter des bénéfices d’une communauté Data rayonnante, vous devrez en passer par l’identification de ces métiers hétérogènes (de 5 à 15 selon votre organisation), élaborer leur job description par séniorité, imaginer des passerelles et des formations ad hoc.

Ce travail favorisera l’identification des bons profils, le design d’organisation, le talent acquisition et le talent management, la mobilité interne et le pilotage global des ressources pour assurer l’adéquation avec les besoins des lignes business.

Ces éléments sont indispensables à la croissance et au maintien de la communauté data. Ne vous laissez pas faire par le Métier qui vous dirait qu’il est trop tôt pour s’en occuper. Ceux qui s’y sont risqués ont vu s’essouffler leur communauté, donc leurs résultats, donc leurs budgets… et in fine ont pris du retard face à la concurrence.

Et vous ? Où en êtes-vous avec les métiers Data ?

Envie d’échanger sur le sujet ? Prenez contact directement avec nos experts avant les autres !
Pensez également à vous inscrire à la newsletter AEKIDEN pour ne rien manquer de nos insights !